C'est la température qu'il faisait ce week-end à la Foux d'Allos sous le mistral qui nous a dégagé le ciel en un clin d'oeil. Pas de week-end réussi sans anecdote. A seulement 8 kms de notre arrivée à la station, nous avons été pris dans la tempête de neige. Nous n'avions évidemment pas prévu les chaines (il faut dire que ça doit arriver 1 fois tous les 10 ans pour aller à la Foux, surtout en mars). Du coup, on s'est retrouvé bloqués sous la tempête, en plein virage, à la tombée de la  nuit, non loin du parc du Mercantour (ça vous dit quelquechose la bête de Gévaudan ?). Bref, nous avons ouvert le bal. Je vous laisse imaginer le scénario : des voitures en travers de la route, des automobilistes qui vous insultent (eux sont prévoyants et équipés !), la gendarmerie qui est à la limite de vous verbaliser, des enfants qui ont envie de faire pipi, d' autres qui ont faim ...Après 2 heures d'attente, un équipement fraichement arrivé du village plus bas et quelques maneuvres, nous sommes arrivés à destination. Oscar était enfin motivé pour ses premiers pas sur les pistes enneigées et il s'est régalé, quant à Ulysse, chaussé de ses Minnetonka, il a affronté le froid polaire avec force et courage. Et finalement, nous étions les rares à être sous le soleil ce week-end, non ? !

tenuepolaire